Your browser (Internet Explorer 6) is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this and other websites. Learn how to update your browser.
X
Indiquez votre prénom et votre e-mail pour recevoir la Lettre privée du Coach :
En passant

Pourquoi et comment s’échauffer avant un oral

Échauffez votre mâchoire et votre visage en faisant des grimaces, en ouvrant grand votre bouche et en faisant mine de mâcher une énorme boule de chewing-gum ! (Sur la photo : l’humoriste et acteur français François-Xavier Demaison)

Comme un sportif, il est bon que l’orateur s’échauffe avant de s’exprimer en public. Cela lui donne plus de tonus, plus d’énergie, ce qui est primordial pour communiquer de façon efficace. Cela peut également calmer son trac dans une certaine mesure.

Si vous avez programmé d’intervenir en public, voici quelques conseils pour vous échauffer juste avant :

[to_like url="http://www.coacheloquence.com/echauffement-oral/"]
Durant les dernières minutes avant votre intervention, éviter le plus possible de rester assis. Si vous faites partie de l’auditoire, levez-vous quelques minutes avant d’être appelé et attendez debout. Mettez-vous à l’écart afin d’effectuer quelques mouvements d’échauffement, exactement comme un sportif :
- Commencez en vous tenant debout sur une jambe, et agitez l’autre vigoureusement. Changez de jambe et recommencez.
- Passez ensuite à la partie supérieure du corps : agitez les mains, puis effectuez des gestes circulaires avec les bras. Étirez-les vers le haut.

Cela permet d’activer votre circulation sanguine, et de mettre votre corps tout entier dans de bonnes dispositions pour une gestuelle fluide et naturelle – essentielle dans toute bonne communication orale.

Échauffez également votre mâchoire et votre visage en faisant des grimaces, en ouvrant grand votre bouche et en faisant mine de mâcher une pomme tout entière ou une énorme boule de chewing-gum (exactement comme François-Xavier Demaison sur la photo ci-dessus !). Prononcez quelques mots et formez divers sons (en veillant bien sûr à ce que personne ne vous entende…)

Dans l’idéal, ces échauffements permettent de (re)dynamiser votre corps après une phase de détente, très importante elle aussi avant une intervention stressante.

Une fois que vous êtes bien échauffé, vous pouvez vous lancer. C’est grâce à l’énergie que vous aurez ainsi réveillée que vous pourrez faire vibrer votre public !
[/to_like]


Faites connaître :


Facebook Twitter Linkedin Plusone Email
Image

Qu’est-ce que le Eye Contact ?

Qu’est-ce que le Eye Contact ?

« Tout est dans le regard », c’est bien connu… Un seul regard en dit souvent bien long plus que des milliers de belles paroles. Par un simple regard on peut communiquer énormément de choses. On peut apprendre à parler avec les yeux, sans jamais prononcer un mot. C’est tout l’art du contact visuel.

Le contact visuel, ou « eye contact » en anglais, est le fait d’établir une connexion particulière avec d’autres personnes uniquement par le regard. Le contact visuel est une arme redoutable :

Le contact visuel peut vous permettre de décrocher un emploi ou d’obtenir un rendez-vous galant. Il peut vous aider à approfondir la relation que vous entretenez déjà avec certaines personnes, que ce soit au travail, en privé, ou dans la vie de tous les jours. Il peut créer ou détruire des relations d’affaires. Il peut vous aider à gagner une bataille. Il peut vous permettre de mener un entretien, réussir une négociation, dominer votre adversaire ou même éviter une bagarre. Il peut vous permettre de captiver un auditoire.

Un regard fuyant peut trahir votre gêne, ou être interprété comme tel, et du coup gêner votre interlocuteur en retour. Au contraire, un regard franc et direct vous confère une véritable autorité, décuple votre charisme et votre force de conviction. La vision latérale est aussi à prendre en compte, par exemple pour surveiller ou regarder sans en avoir l’air…

les-yeux-dans-les-yeux-enigme-du-regard-eye-contact

A vrai dire, le contact visuel est l’un des outils les plus efficaces dans toutes les interactions entre les personnes. Ses techniques sont parmi les plus puissantes de la communication non-verbale. Mais aussi parmi les plus subtiles… Le Eye Contact est un outil délicat à manier, aux effets parfois insoupçonnés…

Aux USA ils existent des coachs spécialisés dans le Eye Contact, qui ne font que ça. En France la discipline émerge progressivement, avec la publication croissante d’ouvrages et d’études sur le sujet :

En 2011 par exemple, la traduction du livre référence de Michael Ellsberg intitulé Le pouvoir du contact visuel a rencontré un certain succès. Quelques années auparavant (en 2006) l’ouvrage Les yeux dans les yeux – l’énigme du regard du pédopsychiatre Daniel Marcelli, professeur à la faculté de médecine et chef du service de psychiatrie infanto-juvénile du CHU de Poitiers, avait ouvert des pistes de réflexion. Notons également les travaux et recherches du psychologue Alain Brossard à partir des années 90, et la réédition en 90 également de l’ouvrage d’Antoine Luzy La puissance du regard.

le-pouvoir-du-contact-visuel

Les études, réflexions et formations dans ce champ très spécifique de la communication non verbale demeurent toutefois peu développées de ce côté-ci de l’atlantique. Le pouvoir du regard est encore un vaste champ à défricher, et les précurseurs qui s’intéressent à ces techniques de pointe disposent donc d’une arme redoutable par rapport à tous ceux qui n’en soupçonnent pas les effets – voire qui n’en soupçonnent même pas l’existence !

Pourquoi est-ce que je vous parle de cela aujourd’hui ? Parce que je vais y consacrer plusieurs articles dans les jours et semaines à venir. Parce que vous devez vous intéresser à cet aspect primordial de la communication. Parce que vous devez maîtriser votre Eye Contact pour gagner en charisme, en autorité, en crédibilité et en confiance. Parce qu’une formation spéciale sur le Eye Contact, la première du genre en France, va bientôt avoir lieu à Paris, et vous devez absolument y participer.

Pour suivre toute l’actualité du Eye Contact en France, et ne surtout pas rater l’ouverture des inscriptions à cette formation unique en son genre, rejoignez maintenant la page Eye Contact France sur facebook.

Droit dans les yeux je vous dis : à bientôt ! ;-)


Faites connaître :


Facebook Twitter Linkedin Plusone Email
En passant

Pourquoi et comment dompter votre langue : amusez-vous avec ces 6 petits exercices d’articulation linguale !

L’une des bases de l’art oratoire, c’est d’apprendre à articuler. Quiconque veut devenir bon orateur se doit de travailler régulièrement son articulation.

A vrai dire, sans articulation : pas de parole !

Une mauvaise articulation rend inutiles les meilleures qualités de la voix. Peu importe les subtilités de votre argumentation ou la puissance de vos idées si vous n’êtes pas capable de les exprimer autrement que sous forme de bouillie sonore, parce que vous articulez mal.

C’est l’articulation qui donne de la clarté, de l’énergie, de la passion ou de l’ardeur à vos propos. Une bonne articulation peut même compenser une voix faible, même face à un grand auditoire. On préfère une voix basse mais distincte, à une voix forte mais incompréhensible… (l’idéal est toutefois une voix forte et distincte !)

Pour travailler votre articulation, il faut pratiquer régulièrement une forme de gymnastique buccale. Et comme pour la vraie gym, il faut différents exercices pour les différentes parties du corps. De la même façon que l’on travaille séparément les abdos, les fessiers, les dorsaux, etc., le but de la gymnastique buccale est d’apprendre à travailler spécifiquement sur les lèvres, la mâchoire, la langue

Voici donc quelques exercices que je vous recommande, pour dompter progressivement votre langue et l’assouplir :

[to_like url="http://www.coacheloquence.com/pourquoi-et-comment-dompter-sa-langue-6-exercices-darticulation/"]
1 – Commencez par vous échauffer en prononçant des « La La La… » et en faisant bien claquer la langue à chaque fois.

2 – Faites le test : imaginez une bougie, et soufflez dessus comme si vous vouliez l’éteindre. Vous êtes probablement en train de faire un petit rond avec vos lèvres, un petit « O » (en « cul-de-poule »). Et il est également probable que votre langue se resserre, comme pour former un demi-tube dans votre bouche. Or, il est inutile de rétrécir sa langue pour serrer ses lèvres : vous comprenez donc l’intérêt de la gym buccale pour vous entraîner à dissocier ces différents muscles buccaux, et à les utiliser de façon indépendante. Soufflez de nouveau, mais en vous appliquant à garder la langue bien plate.

3 – Ouvrez ensuite la bouche, tout en vous tenant les lèvres et la mâchoire inférieure. Tirez alors la langue aussi longue que possible, et ramenez-la brusquement pour la laisser reposer plate et basse, l’extrémité en contact avec les dents de la mâchoire inférieure. Recommencez plusieurs fois. Vous pouvez vous entraîner avec une sucette, c’est encore plus amusant : placez la sucette devant votre bouche, et tirez la langue pour la lécher… Puis éloignez progressivement la sucette, toujours plus loin, sans décoller la langue !

4 – La pointe fortement appuyée contre les dents de la mâchoire inférieure, projetez la langue en dehors, autant que possible de façon à l’enrouler complètement (par le dessous) et ramenez-la brusquement en arrière comme dans l’exercice précédent. Répétez 7 à 8 fois.

5 – La base de la langue maintenue aussi plate que possible, relevez-en la pointe lentement dans une position perpendiculaire au palais. Puis ramenez-la par degrés jusqu’à ce qu’elle ait repris sa situation première. Répétez une dizaine de fois.

6 – Élevez l’extrémité de la langue, comme dans l’exercice précédent, et déplacez-la graduellement d’un côté à l’autre, de façon que la pointe décrive un demi-cercle. A faire dix fois, aller et retour. Vous pouvez reproduire les exercices 5 et 6 avec une sucette dans la bouche, cela pourra même vous aider les premières fois !

Essayez de faire ces exercices quotidiennement, ou au minimum 3 à 4 fois par semaine. Réservez-vous à chaque fois 10 bonnes minutes spécialement pour cela. Ces exercices sont également très bons en guise d’échauffements, juste avant une prise de parole en public.
[/to_like]


Faites connaître :


Facebook Twitter Linkedin Plusone Email